Hoang-Quang Dao

Donner une énergie plus positive : vouloir proposer, partager, créer du lien… mon blog.

Archive for novembre 2010

Préserver la durée de vie de la batterie au lithium-ion

Posted by hoangquangdao sur 30 novembre 2010

Problématique

Il y a beaucoup de conseils sur la façon d’économiser la batterie, mais pas beaucoup sur la façon d’en prendre soin et de les faire effectivement durer plus longtemps. Donc voici un article présentant quelques conseils pour augmenter la longévité de la batterie au lithium-ion.

Dans le monde de mobilité d’aujourd’hui, tout le monde réalise que la durée de vie de la batterie est importante. Il n’y qu’à aller voir dans un aéroport et regarder les business men itinérants assis autour d’une prise de courant disponible.

Ainsi dès qu’on commence à voyager, on apprend très vite les bonnes pratiques qui aident à économiser la charge d’une batterie. Mais ce que beaucoup ne savent pas toutefois, c’est comment effectivement prendre soin de la batterie elle-même, ce qui est tout aussi important.

Les solutions

Garder la batterie à température ambiante

Chaque fois qu’il est possible, la température idéale de conservation d’une batterie est donc entre 20 et 25 degrés Celsius ou environ 65 à 75 degrés Fahrenheit. La pire chose qui puisse arriver à une batterie au lithium-ion est  d’avoir une pleine charge et d’être soumise à des températures élevées. Ne pas laisser par exemple une batterie de téléphone mobile dans la voiture s’il fait chaud. La chaleur est de loin le facteur le plus important de réduction de la vie de la batterie lithium-ion.

Une batterie haute capacité plutôt qu’une batterie de rechange

Les batteries se détériorent au fil du temps, qu’elles soient utilisées ou non. Donc, une batterie de rechange ne va pas durer beaucoup plus longtemps que celle qui est utilisée. Comme pour le pile, Il faut préférer acheter celles avec la date de fabrication la plus récente.

S’autoriser des décharges partielles

Contrairement aux piles Nickel Cadmium, les batteries lithium-ion n’ont pas de mémoire de charge. Cela signifie que les cycles de décharge profonde ne sont pas tenus. En réalité, c’est mieux pour la batterie d’utiliser des cycles de décharge partielle – à une exception près. Les experts suggèrent que la batterie au bout de 30 charges, doit être déchargée complètement. Continuer des décharges partielles va créer un état appelé mémoire numérique, en diminuant la précision de la jauge de puissance de l’appareil. Alors il faut laisser la décharge de la batterie au point de coupure et recharger ensuite. La jauge de puissance sera alors recalibrée.

Eviter les décharges totales des batteries lithium-ion

Si une batterie au lithium-ion est déchargée en dessous de 2,5 volts par cellule, un circuit de sécurité intégré à la batterie s’ouvre et la batterie semble être morte. Malheureusement, dans cette situation, le chargeur d’origine de l’appareil ne sera probablement pas en mesure de recharger la batterie.  Des analyseurs de batteries uniquement avec la fonction boost peuvent  effectuer une recharge. En outre, pour des raisons de sécurité, il ne faut ne pas tenter de recharger complètement une batterie lithium-ion déchargée si elle a été stockée dans cet état pendant plusieurs mois.

Le stockage de la batterie

Pour un stockage prolongé d’une batterie lithium-ion, il faut la déchargée environ à 40% et la conserver dans un endroit frais qui n’est pas exposé à l’humidité, le réfrigérateur par exemple, mais pas le congélateur.

Les batteries au lithium-ion sont une énorme amélioration par rapport aux types antérieurs de batteries. Atteindre 500 cycles de charge/décharge d’une batterie lithium-ion n’est pas impossible, mais nécessite un peu d’attention vie de la batterie.

 

Publicités

Posted in IT | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Utilisateur et superstition

Posted by hoangquangdao sur 29 novembre 2010

Pour certains utilisateurs, l’ordinateur est insondable ce qui les conduit à faire des hypothèses bizarres qui provoquent autant d’effet sur leurs propres actions. Voici quelques croyances irrationnelles de ces utilisateurs.

Un peu de psychologie

Définition de la superstition (source Wiki) : une croyance n’est pas fondée sur la raison humaine ou les connaissances scientifiques, que les événements futurs peuvent être influencés par le comportement d’une certaine façon magique ou mystique.

En 1947, le psychologue BF Skinner a rapporté une série d’expériences dans lesquelles les pigeons poussent un levier au hasard qui pourrait leur donner une boulette de nourriture, ou rien. Skinner a trouvé, après un certain temps, que certains des pigeons ont commencé à agir bizarrement avant de pousser le levier. Un se déplaçant en cercles dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, un autre bloquant à plusieurs reprises sa tête dans le coin supérieur de la cage, et deux autres balançant la tête d’avant en arrière dans une sorte de mouvement pendulaire. Il a suggéré que les oiseaux avaient développé des «comportements superstitieux» en associant l’idée d’obtenir de la nourriture à quelque chose qui leur arrivait de faire quand ils en avaient réellement eu – et ils ont conclu à tort que si ils le refaisaient à nouveau, ils étaient plus susceptibles d’obtenir de la chance. Ils faisaient une sorte de danse du grain pour améliorer leurs chances.

Bien que les utilisateurs d’ordinateurs sont sans doute plus intelligents que les pigeons, les utilisateurs qui ne comprennent pas vraiment comment fonctionne un ordinateur peuvent également communiquer à tort, une action de leur succès (et de le répéter), ou l’associer à l’échec (et l’éviter comme la peste). Voici quelques-unes des superstitions d’utilisateur que j’ai rencontré.

L’utilisateur et ses superstitions

1: Refuser de rebooter

Certains utilisateurs semblent considérer qu’un ordinateur qui fonctionne et qui fait tout ce qu’ils veulent comme une sorte de miracle, obtenu contre toute attente, et qui a peu de chances d’être répétée … certainement pas par eux. Alors un Reboot ? Jamais de la vie ! Si ce n’est pas cassé, ne le répare pas. Pourquoi prendre le risque ?

2: La peur excessive de la mise à jour

Exercer la prudence quand il s’agit de mises à jour est une bonne idée. Mais certains utilisateurs vont bien au-delà, dans le domaine de l’irrationnel. Même si cela peut arriver de vivre une ou deux mauvaises expériences de mise à jour, en particulier, si une mise à niveau cause des problèmes qui ne semblent pas être liés à la mise à niveau elle-même, cela peut conduire à une peur superstitieuse de changement, car il confirme leur croyance qu’ils n’ont aucune idée de la façon dont l’ordinateur fonctionne vraiment – et donc aucune chance de bien juger si une mise à niveau en vaut la peine ou tout simplement d’avoir des ennuis. Mieux vaut rester loin de tout changement à tout, non ?

3: Répétition instinctives de commandes

Ce sont les gens qui par exemple, lorsque leur impression tarde à sortir, commencent à pilonner les touches. Ils traitent l’ordinateur comme un enfant récalcitrant qui n’en ferait qu’à sa tête ou ne les écouterait pas. Les utilisateurs peuvent avoir l’impression que cette superstition est justifiée parce que l’ordinateur semble parfois les ignorer – quand il ne parvient pas à exécuter un double-clic. Ou cela peut venir d’un vague souvenir d’une aide compétente qui leur avait simplement dit : « Essayez à nouveau »

4: Le fait d’insister sur l’utilisation d’un matériel particulier lorsque d’autres matériels sont également libres

Quand bien même les services support fournissent aux utilisateurs de multiples équipements – ordinateurs, imprimantes, serveurs, téléphones – les utilisateurs développeront des choix préférés. Certains utilisateurs concluront même, en fonction de leur expérience antérieure (ou parfois simplement basé sur la rumeur), que seul ce matériel particulier fera l’affaire. La beauté de l’interchangeabilité est du gaspillage sur eux.

 

5: « je l’ai cassée ! » certains utilisateurs assument quand quelque chose va mal, mais beaucoup blâment l’ordinateur pour tout problème (ou ils blâment le service informatique).

Les utilisateurs n’imaginent pas toutes les tâches minuscules, nanométrique qui se produisent dans un ordinateur pour accomplir ce qu’ils désirent et aux nombres d’opérations à effectuer dans le bon ordre pour atteindre le résultat avec succès, il y a beaucoup de chances pour que les choses se passent mal et encore plus avec eux. Mais alors, toutes les sources possibles d’erreur sont cachées à l’utilisateur – invisibles par leur nature et caché à l’intérieur de l’ordinateur. En fait la seule complexité qui n’est pas caché est dans l’interface, et c’est également la partie la plus faillible … l’utilisateur lui-même. Il suffit en effet de ne prendre que quelques cas où c’est réellement la faute de l’utilisateur pour abolir une fois pour toute cette superstition qui consiste à toujours blâmer l’ordinateur.

6: La pensée magique

Ce sont le genre d’utilisateurs qui ont mémorisé la procédure pour obtenir de l’ordinateur de faire ce qu’ils veulent, mais n’ont aucune idée de comment cela fonctionne. Comme dans la magie, aussi longtemps que la formule magique sera connu, le résultat sera toujours obtenu. La nature binaire des commandes de l’ordinateur tend à alimenter cette croyance. Une fois sur le chemin de la pensée magique, certains utilisateurs renoncent alors à essayer de comprendre l’ordinateur comme un outil de travail et le traite comme une entité puissante mais incompréhensible avec qui on doit sans cesse négocié. Pour eux, l’ordinateur fonctionne de manière plus mystérieuse que de leur a façon dont ils l’utilisent.

7: L’attribution d’une personnalité à l’ordinateur

C’est l’utilisateur qui prétend, en toute honnêteté, que l’ordinateur le déteste, et il pourra même donner une longue liste d’expériences qui soutiendront sa conclusion. C’est aussi le genre d’utilisateur qui refuse d’utiliser un ordinateur ou une imprimante qui a eu un problème plus tôt, même si le service informatique l’a maintenant corrigé, parce que la machine va se souvenir de lui et la tentative de l’utilisateur se soldera inévitablement par un nouvel échec.

8: Prendre l’ordinateur pour une machine qui voit tout et sait tout

Cet utilisateur a la conviction que derrière tout les matériels et les logiciels, il y a un seul un cerveau géant qui voit tout et sait tout – ou devrait. Ils sont surpris quand les choses qu’ils ont faites ne semblent pas « coller ». Ce qui trahit ce genre d’utilisateur sont des questions comme dans « J’ai changé mon adresse e-mail. Pourquoi continue-t-il à utiliser mon vieux ?» ou « Avez-vous le changer partout dans le monde ? » ou « Quand on ouvre mon document on voit quelque chose de différent ? »

9: Supposer que l’ordinateur est parole d’évangile

Ce genre d’utilisateur ne parvient pas à reconnaître que l’informatique est comme la télévision. Même les personnes les plus crédules reconnaissent que tout ce qu’ils voient à la télévision n’est pas vrai, mais certains utilisateurs pensent que l’ordinateur est différent, que tout ce qu’il dit est la seule vérité car il fonctionne toujours très bien et ne se trompe jamais. Quand par exemple leur ordinateur leur répond « serveur introuvable » ils prennent cette affirmation pour vrai et en déduisent que leur quelque chose va mal avec le serveur de l’entreprise alors que cela peut provenir d’un mauvais branchement de la part de l’utilisateur. De même si l’ordinateur affiche un pop-up leur affirmant que le seul moyen de se débarrasser d’un virus détecté sur leur ordinateur est de télécharger un logiciel et de l’installer, alors l’utilisateur cliquera sur ce pop-up.

10: L’ordinateur possédé

Même les utilisateurs les plus rationnelles peuvent encore succomber à la superstition lorsque l’ordinateur ou ses périphériques semblent cesser de faire attention à eux et commencer à agir comme des fous – comme lorsque l’écran se remplit tout à coup avec des codes, ou un problème de clavier remplaçant des touches, ou une imprimante qui sort des pages de caractères incompréhensibles dû à une mauvaise sélection de police. Une suspicion que les ordinateurs détiendraient un esprit secret qui leur est propre – et que l’esprit n’est pas particulièrement stable.

Posted in Management, Philosophie | Tagué: , , | 1 Comment »

Traduire du texte dans Word

Posted by hoangquangdao sur 26 novembre 2010

Introduction

Les versions de Word antérieures à 2010 ont des fonctionnalités de langage qui permettent de faire quelques traductions simples sur une page. Word 2010 ouvre un monde tout nouveau avec un outil de traduction construit de façon transparente dans le ruban. Il y a un large choix de langues pour traduire des mots et des phrases ou des articles et des documents entiers.

Les différentes étapes pour effectuer une bonne traduction

1. Configuration de la langue*

La première étape d’une traduction d’un texte est de choisir la langue dont on a besoin dans l’outil de traduction dans le groupe linguistique sur l’onglet de révision du ruban.

TRANSLATE01

Configurer la langue

Dans l’outil de traduction, choisir la langue de traduction. Dans la boîte de dialogue Options de traduction de la langue, cliquez sur la flèche de « Traduire en » et choisir la langue du traducteur. Dans la partie inférieure de la boîte de dialogue, on peut définir les langues du document à traduire.

TRANSLATE02

Option de langue

2. Utilisation du mini traducteur instantané : le mini traducteur

Le mini traducteur de Microsoft s’active automatiquement lorsqu’on sélectionne ensuite le mot (ou le paragraphe) à traduire pour voir apparaître, de façon quasi-instantanée, une mini-fenêtre transparente à proximité du pointeur de la souris. Si on veut traduire l’élément, on déplace la souris vers le mini traducteur, et il va s’assombrir de sorte qu’on puisse lire la traduction et de travailler avec des outils supplémentaires. Si on ne veut pas traduire le texte, il suffit de déplacer simplement le pointeur de la souris du mini traducteur et disparaît petit à petit.

TRANSLATE03

Mini Traducteur

3. Les fonctions de l’outil de traduction

L’outil de traduction est également un dictionnaire, et il est parfois fascinant de garder cet outil actif juste pour apprendre. De plus, au bas du mini traducteur, vous verrez un plateau de cinq outils: Développer, Copier, Lire, Arrêt et Aide.

  • L’option Rechercher développe un volet pour en savoir plus sur le mot ou la phrase
  • L’option Copier copie la traduction dans le presse-papiers pour le coller n’importe où et surtout dans le document même
  • L’option Lire (ou plutôt écouter) utilise la fonctionnalité de narrateur de Windows et de la synthétisation vocal dans plusieurs langues possibles (FRA, ENG et GER) qui prononce la traduction à haute voix
  • L’option Arrêt termine le processus de lecture
  • L’option Aide – comme on pouvait s’y attendre – affiche l’aide sur la traduction

Pour l’option de lecture il faut donc au préalable installer les bonnes versions de la reconnaissance vocale, une procédure d écrite dans cet article : installation de Microsoft Reader.

4. Traduire simplement la section dont on a besoin

Si les traductions du mini traducteur de Word sont le plus souvent justes, il est beaucoup moins performant sur de long texte en pratique. D’une part parce que le résultat de la traduction risque d’avoir une partie du texte apparaît en dehors de la zone d’affichage de l’outil. D’autre part lorsque la section est longue il vaut mieux utiliser « Traduire un texte sélectionné » dans la liste Traduire (dans le groupe linguistique de l’onglet Révision). Il suffit alors de surligner le texte qu’on désire traduire et de cliquer sur l’outil. Le volet de recherche s’ouvre, affichant alors la traduction dans la zone de texte.

On peut choisir une langue de traduction différente, de traduire le document en entier, ou définir des options de traduction dans le volet de recherche, aussi.

5. Traduire l’ensemble d’un document

La traduction dépend du type de contenu qu’on veut traduire, on peut avoir besoin de traduire un document entier – et dans ce cas, la traduction peu à peu avec le mini traducteur ou même des articles à traduire dans le volet de recherche peuvent prendre beaucoup de temps. Il est préférable d’utiliser l’outil « traduire le document » dans la liste Traduire. Cette option utilise un service en ligne pour traduire le document, selon les paramètres de langue qui sont configurés dans la boîte de dialogue Options de traduction de la langue (voir n ° 1). Cette fonction va avertir que l’envoi du document de cette manière peut rendre le fichier vulnérables – ce n’est pas une transmission sécurisée, et d’autres peuvent être en mesure de voir le contenu. Si ce n’est  pas une traduction d’informations sensibles, cliquer sur Envoyer et afficher la traduction en ligne.

Posted in Microsoft, Office, Word | Tagué: , | Leave a Comment »

Installation de Microsoft Reader

Posted by hoangquangdao sur 25 novembre 2010

Le narrateur Windows

L’outil de reconnaissance vocale de Windows 7 se trouve dans le Panneau de configuration.

Ce n’est pas seulement une d’ergonomie pour l’outil de narrateur Windows, ou de lancement de commande vocale mais aussi et surtout sert à la prononciation lors des traductions dans l’outil de mini traduction de Word.

MSREADER00

Reconnaissance vocale

Installation

Pour l’écoute de la prononciation, il faut tout d’abord installer Microsoft Reader :

  • Microsoft Reader 2.1.1 (Anglais) – 3,58 Mo
  • Microsoft Reader 2.1.1 (Français) – 3,63 Mo
  • Microsoft Reader 2.1.1 (Allemand) – 3,64 Mo
  • Microsoft Reader 2.1.1 (Italien) – 3,63 Mo
  • Microsoft Reader 2.1.1 (Espagnol) – 3,64 Mo

Pour installer Microsoft Reader : double clic sur le fichier MSReaderSetupFRA.exe

MSREADER01

Install MS Reader

A la fin de l’installation, le programme demande d’activer l’ordinateur. Cette activation n’est pas, son rôle est de permettre d’acheter en ligne des livres protégés (consultable ensuite sur PC ou Pocket PC). Cette activation nécessite de posséder un compte Microsoft Passport et d’installer l’ActiveX Microsoft Reader Activation Support Installation.

Si on ne souhaite pas activer son ordinateur, il suffit de décocher la case correspondante avant de terminer l’installation. Le programme demandera ensuite une confirmation :

MSREADER02

Activation MS Reader

Clique sur Non.

Puis il faut installer la Synthèse Vocale :

  • Microsoft Reader Text-to-Speech Package 1.0 (English) – 5.877 MB
  • Microsoft Reader Text-to-Speech Package 1.0 (French) – 5.517 MB
  • Microsoft Reader Text-to-Speech Package 1.0 (German) – 5.733 MB

Installer le composant de synthèse vocale Microsoft (Microsoft Reader Text-to-Speech) : double clic sur le fichier ReaderTTSInstallFRA.exe

MSREADER03

Synthétiseur vocal

Une fois l’installation terminée, on peut à nouveau se rendre dans les propriétés de la reconnaissance vocale (Panneau de configuration puis cliquez sur l’icône Voix).

MSREADER04

Choix voix

Dans la sélection de la voix on a trois choix :

  • LH Pierre
  • LH Véronique
  • Microsoft Sam

Les deux voix en français sont les « LH » (Véronique et Pierre)

Posted in Microsoft, Windows 7 | Tagué: , , | Leave a Comment »

Additionner des valeurs dans une liste filtrée Excel

Posted by hoangquangdao sur 24 novembre 2010

Introduction

Le filtre est une fonctionnalité simple et puissante à utiliser. Si l’utilisation des filtres permet d’obtenir rapidement une gamme limitée des données, en obtenir un résultat d’enregistrement filtré est une autre affaire. Par exemple le calcul de la SOMME() d’une gamme de données filtrées. On peut avoir quelques surprises.

Voici un filtre d’un tableau de données qui représente une liste de contacts avec une colonne « nombre rdv » qui comptabilise le nombre de rendez-vous pris avec le contact. Les exemples montreront les différents résultats des sommes sur une liste filtrée. Le fonctionnement des filtres à proprement parler n’est pas abordé dans cet article, mais le un voici l’article pour en savoir plus sur ce sujet, lire « Utiliser les opérateurs ET et OU avec un filtre avancé Excel »

L’addition de valeurs filtrées

L’exemple ci-dessus montre ce qui se passe lorsque qu’on additionne les valeurs filtrées. On peut remarquer l’absence de lignes par la série de numéros de ligne tronquée causé par le filtre sélectionnant les lignes répondant au critère (ici le « code fonction 1 » de type « DG »).

SUMFILTER01

Somme-filtre-1

On constate facilement que le résultat n’est pas correct, la valeur est trop élevée, mais pourquoi? La fonction SOMME() est l’évaluation de toutes les valeurs de la gamme H9:H23, et pas seulement les valeurs filtrées, mais aussi les lignes cachées. La fonction SOMME() ne sait pas exclure des valeurs filtrées dans la gamme de référence.

La solution est beaucoup plus facile qu’on ne le pense ! Il suffit de cliquer ∑ et Excel entre automatiquement la fonction SOUS.TOTAL(), au lieu d’une fonction SOMME(). Cette fonction fait référence la liste entière, H9:H23, mais il évalue seulement les valeurs filtrées.

SUMFILTER02

Somme-filtre-2

A propos de la fonction SOUS.TOTAL()

Bien que la fonction SOUS.TOTAL() somme les références de la liste entière des valeurs dans la colonne H, il n’évalue pas seulement ceux de la liste filtrée. Le premier argument de la fonction, dans notre exemple la valeur 9, indique à Excel de faire la somme des valeurs de référence.

SUMFILTER03

Somme-filtre-3

Le tableau suivant répertorie les valeurs acceptables de cet argument :

Calcule les valeurs cachées Ignore les valeurs cachées Fonction
1 101 MOYENNE()
2 102 NB()
3 103 NBVAL()
4 104 MAX()
5 105 MIN()
6 106 PRODUIT()
7 107 ECARTYPE.STANDARD()
8 108 ECARTYPE.PEARSON()
9 109 SOMME()
10 110 VAR.S()
11 111 VAR.P.N()

On peut observer une bizarrerie pour la sous fonction SOMME de SOUS.TOTAL qui n’additionne que les valeurs filtrées que l’argument soit 9 ou 109. Il faut donc juste savoir que cela fonctionne comme ça pour la SOMME.

Posted in Excel, Office | Tagué: , , | Leave a Comment »

Utiliser les opérateurs ET et OU avec un filtre avancé Excel

Posted by hoangquangdao sur 23 novembre 2010

Définition

Un filtrage de données est un affichage d’un sous-ensemble de données. C’est une tâche de routine pour les nombreux utilisateurs d’Excel.
Un filtre automatique permet de limiter les données affichées, mais il est justement limité car il dépend de données réelles. Le filtrage avancé d’Excel est une fonction qui nécessite un peu de configuration, mais est plus souple et plus puissant qu’un simple filtre automatique. Non seulement on peut utiliser une expression pour apparier des enregistrements, mais aussi en combiner en utilisant les opérateurs ET et OU, c’est ce que cet article va vous montrer.

La fonctionnalité de filtre avancé est composée de trois éléments :

  • Une plage de données où appliquer le filtre
  • Une plage de critères, où on spécifier les critères comme une formule
  • Enfin l’extraction de la gamme de données qui satisfait aux critères

Le filtre simple automatique

Avant d’entrer dans un exemple plus complexe, voici un exemple simple de filtre automatique en utilisant un ensemble de données d’un fichier de contacts client.

FILTRE01

Liste de contacts

Pour appliquer un filtre automatique

1. Sélectionnez les en-têtes de la première à la dernière colonne des données à filtre, ici A1:H1

FILTRE02

Donnees-Filtrer

2. Choisir alors Filtre automatique dans le menu Données dans Excel 2003, dans Excel 2007 et 2010, cliquez sur le menu Données du bandeau, puis cliquez sur Filtrer dans le groupe Trier et filtrer.

FILTRE03

Filtre simple critère

FILTRE04

Filtre simple résultat

Excel affiche une flèche de liste déroulante pour chaque colonne dans la sélection. En utilisant cette fonctionnalité, on peut effectuer des tâches simples de filtrage, tels que les contacts qui n’ont pas de « code fonction 2 ». C’est rapide et facile, mais parfois insuffisant. (Pour supprimer un filtre, il suffit de choisir « tous » de la même liste ou dans Excel 2010, « effacer la liste des filtres »)

Le filtre avancé avec l’expression ET

Maintenant un exemple de filtre avancé avec une expression, en affichant tous les contacts ayant un « code fonction 1 » de type « DG » ET un « code fonction 2 » de type « Développement ». Cela nécessite un filtrage à deux exigences – deux critères – et qui doivent être satisfaite toutes les deux. Un filtre automatique peut encore se faire, mais essayons donc un filtre avancé.

La plage de critères, dans ce cas, ne nécessite que deux colonnes: le « code fonction 1 » et le « code fonction 2 ». Pour une question d’ergonomie et de lecture, il est recommandé de recopier les entêtes et d’ajouter autant de ligne que de critères pour former une zone de plage de critères au-dessus des données réelles. Ce placement est efficace et facilement accessible.

Ensuite, il faut indiquer critères de filtrage. Excel intègre l’interprétation des formules également. Dans ce cas, les deux expressions sont de simples comparaisons. Les deux critères sont dans la même ligne (ligne 2). En plaçant les deux expressions dans la même rangée, Excel sait va appliquer l’opérateur implicite de combinaison ET sur les expressions.

FILTRE06

Filtre avancé

La gamme d’extraction est facultative. Pour copier les données vers un autre emplacement, il faut spécifier les colonnes que l’on veut extraire. Tout ce qui reste à faire maintenant est d’appliquer le filtre comme suit:

1. Cliquez sur n’importe quelle cellule dans la plage de données.

2. Cliquez sur le menu Données, puis cliquez sur Filtre | Filtre avancé. Dans Excel 2007 et 2010, cliquez sur l’onglet Données, puis cliquez sur Filtre dans le groupe Trier et filtrer.

3. Garder le réglage par défaut, filtrer la liste en place.

4. Excel sélectionne automatiquement la plage de données à filtrer.

5. Il n’y a qu’à spécifiez la plage de critères, A1:H2. Vous avez seulement besoin d’identifier les entêtes de colonne et la rangée des critères ou des lignes.

FILTRE07

Filtre avancé ET plage criètres

6. Cliquer sur OK.

FILTRE08

Filtre avancé ET résultat

Trois contacts sont de « code fonction 1 » de type « DG » ET de « code fonction 2 » de type « Développement. Pour retirer le filtre, cliquez sur le menu Données, puis cliquez sur Filtre | Afficher tous les, dans Excel 2007 et 2010 cliquez sur le menu Données, puis cliquez sur Filtre | Effacer.

Le filtre avancé avec l’expression OU

Pour le filtre avancé avec une expression OU, il faut placer les critères dans des rangées séparées. Ainsi afficher tous les contacts ayant un « code fonction 1 » de type « DG » OU un « code fonction 2 » de type « Développement ».

Après avoir réglé la plage de critères en déplaçant l’une des expressions dans une autre rangée, on applique de nouveau le filtre comme suit:

1. Cliquez sur n’importe quelle cellule dans la plage de données.

2. Cliquez sur le menu Données, puis cliquez sur Filtre | Filtre avancé. Dans Excel 2007 et 2010, cliquez sur l’onglet Données, puis cliquez sur Filtre dans le groupe Trier et filtrer.

3. Garder le réglage par défaut, filtrer la liste en place.

4. Excel sélectionne automatiquement la plage de données à filtrer.

5. Il n’y a qu’à spécifiez la plage de critères, A1:H3. Vous avez seulement besoin d’identifier les entêtes de colonne et la rangée des critères c’est-à-dire les 2 lignes en plus.

FILTRE09

Filtre avancé OU plage critères

6. Cliquer sur OK.

FILTRE10

Filre avancé OU résultat

De plus nombreux contacts répondent désormais à l’un ou l’autre des critères.

On peut utiliser un filtre avancé en une seule formule, mais en utilisant les opérateurs implicite ET et OU, cela ouvre la porte à des filtres très complexes, mais puissants. Il suffit de faire attention à ce queles critères soient placer dans au bon endroit.

Posted in Excel, Office | Tagué: , | Leave a Comment »

Une page au format paysage dans un document Word

Posted by hoangquangdao sur 22 novembre 2010

Introduction

Dans un document au format portrait, vous avez besoin d’une page au format paysage pour pouvoir représenter un tableau très large.

Méthode

1. A la fin de la page, avant le changement de disposition, insérez un saut de section PAGE SUIVANTE, en cliquant sur INSERER SAUT DE PAGE ET DE SECTION dans le registre MISE EN PAGE du bandeau puis dans le groupe MISE EN PAGE.

2. Aller sur la page suivante puis, dans le registre MISE EN PAGE du bandeau, puis dans le groupe MISE EN PAGE, cliquez sur ORIENTATION et choisissez PAYSAGE.

3. A la fin de cette page, introduisez à nouveau un saut de section PAGE SUIVANTE pour pouvoir rechanger le format des pages suivantes en format PORTRAIT.

Section2007

Saut de Section, PAGE SUIVANTE dans le groupe MISE EN PAGE (Word 2007)

SECTION2010

Saut de Section, PAGE SUIVANTE dans le groupe MISE EN PAGE (Word 2010)

Conseil

Dans les OUTILS DES EN-TÊTES ET PIEDS DE PAGES, groupe NAVIGATION, désactivez l’option LIER AU PRECEDENT, pour pouvoir adapter le contenu de l’en-tête à la page en format paysage.

Posted in Office, Word | Tagué: , , | Leave a Comment »

Stratégies de négociation pour les projets IT

Posted by hoangquangdao sur 19 novembre 2010

Introduction

On ne réalise pas toujours qu’une bonne négociation, au tout début d’un projet, est aussi une clé de sa réussite. Les chefs de projets sont appelés à agir en tant que négociateurs souvent et pour de nombreuses raisons. Ce sont quelques-unes des situations qui peuvent nécessiter des négociations :

  • Les tâches hors du cadre du projet nécessitant d’être inclus dans le calendrier de gestion projet
  • Demande du client pour une ressource ou un autre ensemble de compétences
  • Formation des clients
  • Question de budget vs question de calendrier
  • Prioriser le nécessaires plus tôt que le prévu
  • Les questions de gestion de données et qui les gère
  • Un financement supplémentaire nécessaire en interne de sa haute direction
  • Obtenir les clés nécessaires de gestion desservices internes
  • Mettre en production ou faire les tests nécessaires pour traverser une phase critique

Autant de questions qui nécessitent des négociations. On peut généralement les classer en quatre catégories :

  • La portée, le cadre du projet
  • Les ressources
  • L’échéancier
  • Le budget

Cet article propose un examen de chacune de ces catégories et les stratégies à adopter pour la négociation.

Les négociations sur la portée du projet

Les négociations sur les limites sont presque une évidence pour tout projet. Une raison pour laquelle ce genre de négociation peut être nécessaire dans le cas où les frontières n’aient pas été correctement définies au cours du processus de vente, c’est pourquoi il faut toujours quelqu’un du côté gestion de projet comme un participant actif dans le processus de vente..

Quand un client dit, « mais je pensais que c’était inclus dans le projet », il faut regarder la situation du point de vue du client et enquêter sur ce qui s’est passé. Par exemple, peut-être que le commercial leur a dit que c’était inclus, ou peut-être les détails sur les exigences convenues ont été un peu sous-entendus.

Pour les questions concernant une étendue du cadre du projet, il faut alors établir une proposition de changement. Si le client hésite, il peut y avoir une marge de négociation.. On peut être en mesure de proposer au même prix, la mise en œuvre d’une nouvelle fonctionnalité, mais sans la formation gratuite. Afin de rendre ce genre d’offre, il faut probablement obtenir l’approbation de l’équipe de direction, qui devient à son tour un interlocuteur d’une autre négociation. C’est le temps de rappeler aux cadres supérieurs l’importance de la satisfaction des clients, leur fidélisation, et leurs références, et peut-être sa vision pour capitaliser ces nouvelles fonctionnalités pour le futur.

Les négociations sur les ressources

Faire intervenir la bonne ressource au bon moment est critique. Il peut y avoir des moments où il est nécessaire de vendre au client une ressource de projet supplémentaire ou complémentaire. C’est ce qui est généralement le cas d’une ressource ou un ensemble de compétences qui a été promis mais qui n’est pas disponible.

Un chef de projet n’est pas en mesure de d’agir au sujet de la question des ressources, mais il ne faut pas abandonner tout de suite. Il faut rencontrer son supérieur hiérarchique direct gérant les ressources et discuter de leur disponibilité globale par rapport au calendrier du projet. La clé pour ce genre de négociation est de garantir que la ressource sera libérer quand il ou elle aura besoin de travailler sur leurs tâches régulières. Cela nécessite en effet peu de décalage dans le planning tout en évitant les négociations du côté client.

Les négociations de calendrier

Dans un projet, les négociations sur les questions de calendrier proviennent généralement d’une demande du client pour des prestations ou des fonctionnalités produites plus tôt que prévu. Ce genre de demande provient souvent de leur hiérarchie qui exprime cette nouvelle contrainte comme une nécessité stratégique.. Selon le projet, cela peut être un problème majeur, alors il faut savoir négocier avec le client sur la mise en œuvre de fonctionnalités en plusieurs phases (si c’est une approche appropriée). Voici une méthode typique de négociations du calendrier :

  • Examen de la demande de fonctionnalité
  • Discutez avec son équipe projet ou d’autres experts
  • Retravailler un planning de projet alternatif pour déplacer la livraison de la fonctionnalité demandée au plus tôt dans le calendrier
  • Etablir un document pour le client décrivant ce qui doit être repoussé plus loin dans le projet pour y arriver
  • Organiser une réunion formelle avec le comité de pilotage projet afin de présenter la proposition

La proposition habituelle est de restructurer les priorités et déplacer les fonctionnalités nécessaires à un point antérieur dans ainsi que sa mise en œuvre, et créer des phases ultérieures pour toutes les fonctionnalités restantes pour le montage final du projet. Cette restructuration peut avoir une incidence sur le budget, mais c’est assez facile à vendre si le client obtient la fonctionnalité lorsqu’ils en ont besoin.

Les négociations budgétaires

La question du budget est la plus courante à traiter. Elle remet constamment en cause le prix élevé des ressources pour les tâches spécifiques du projet. Les négociations budgétaires viennent également quand le projet commence à manquer de fonds, lorsqu’il faut obtenir plus d’argent soit de la part de la direction en interne soit de la part du client.

Dans le cas des ressources, si elle est justifiée par le projet en raison de certains besoins des clients, alors on peut généralement vendre au client la ressource à prix plus élevé. Cela nécessite tout de même une proposition de changement dans les ressources et leur prix.

Si l’avant-vente a mal évalué les besoins en ressource, alors il faudra convaincre la direction interne pour obtenir l’accord de donner au projet, des ressources plus qualifiées tout en les facturant au client au même tarif. Quoi qu’il en soit, il faut établir un avenant soit avec le client (pour justifier la nécessité de l’ensemble supplémentaire des compétences) soit avec la direction interne (pour justifier la perte pour payer l’écart de taux jour/homme de leur poche).

Conclusion

Peu importe les circonstances, les négociations sont un compromis entre donner et prendre. Par exemple, on peut être plus disposé à négocier sur le budget si le client donnera plus d’affaires par la suite. Dans tous les cas, il ne faut jamais manquer l’occasion d’améliorer sa cote de satisfaction client en montrant aux clients qu’on est lutte toujours pour eux quand il s’agit de négociations du projet.

Enfin voici une carte heuristique de la bonne pratique de la négociation en général, qu’il faut essayer de garder en tête.

Mind Map

Carte heuristique de la négociation

Vous pouvez rendre visite au site du cabinet de management Inergie sur la communication managériale.

Posted in Management, Stratégie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Café offert par la SNCF

Posted by hoangquangdao sur 18 novembre 2010

Tout le monde se souvient des mouvements de grèves sur les retraites des 12 puis 18 octobre 2010, sans doute plus des désagréments que du nombre de manifestants.

Cependant pendant ces journées noires dans les transports, les files d’attentes aux pompes à essence ou le blocage des lycées pour vos enfants, une bonne initiative de la SNCF.

accueil SNCF
Café-Offert-SNCF

Gare Montparnasse à Paris.

Café et boisson pétillante d’Atlanta (pour ne pas nommer la marque) à volonté pour les usagers de la SNCF qui devaient patienter pour le rare train sur 3 voir pire encore pour rentrer chez eux.

Posted in Philosophie | Tagué: , | Leave a Comment »

Microsoft Dynamics CRM E-mail Router

Posted by hoangquangdao sur 17 novembre 2010

Cet article décrit la procédure d’installation d’e-mail router pour Microsoft Dynamics CRM. Microsoft Dynamics CRM E-mail Router est un composant logiciel qui fournit une interface entre le système Microsoft Dynamics CRM et Microsoft Exchange Server 2003, 2007, 2010, SMTP ou un serveur de messagerie compatible POP3. Lorsqu’E‑mail Router est installé, il transfère le courrier électronique au système Microsoft Dynamics CRM et envoie des messages électroniques sortants.

Microsoft Dynamics CRM propose les fonctionnalités de traitement de courrier électronique suivantes :

  • Microsoft Dynamics CRM pour Microsoft Office Outlook et Microsoft Dynamics CRM pour Outlook avec accès hors connexion sont des clients autonomes qui ne requièrent pas que le service E-mail Router traite les courriers électroniques Microsoft Dynamics CRM entrants.
  • E-mail Router achemine les messages entrants et sortants. (Microsoft Dynamics CRM 3.0-Exchange E-mail Router traitait uniquement les messages entrants.)
  • E-mail Router prend en charge les systèmes de messagerie électronique POP3 pour les messages entrants et les systèmes de messagerie électronique SMTP pour les messages sortants.
  • Les messages électroniques Microsoft Dynamics CRM sont envoyés de manière asynchrone à l’aide d’E-mail Router.

Installation d’E-Mail Router

Les procédures suivantes concernent l’installation et la configuration d’E-mail Router sur le serveur EXBE01.

1. Vous devez satisfaire aux conditions requises indiquées dans la section Configuration logicielle requise pour Microsoft Dynamics CRM E-mail Router du chapitre Configuration système et composants requis du Guide de planification de Microsoft Dynamics CRM faisant partie de cette documentation.

2. Connectez-vous à EXBE01 en tant qu’utilisateur de domaine doté des privilèges Administrateur local.

CRM01

Installation Dynamics CRM Server 01

3. Insérez le CD-ROM Microsoft Dynamics CRM Server dans votre lecteur de CD-ROM, ou si vous effectuez l’installation à partir du réseau, recherchez les fichiers d’installation.

4. Dans le dossier Exchange, double-cliquez sur le fichier SetupExchange.exe.

5. Dans la page Bienvenue, choisissez si vous souhaitez mettre à jour le programme d’installation de Microsoft Dynamics CRM Server. En cas de mises à jour disponibles, nous préconisons de laisser le programme d’installation télécharger la dernière version. Pour ce faire, cliquez sur Mettre à jour les fichiers d’installation, attendez la fin du processus de mise à jour, puis cliquez sur Suivant.

6. Dans la page Contrat de licence, cliquez sur Jaccepte ce contrat de licence puis sur Jaccepte.

CRMROUTER01

Installation Dynamics CRM E-Mail Router 01

7. La page Installer les composants nécessaires apparaît.

Si vous avez déjà installé les composants requis, cette page n’apparaît pas.

Si vous n’avez pas encore installé les composants requis, vous pouvez le faire dès maintenant. Cliquez sur Installer. Lorsque les composants sont installés, le statut Installé s’affiche à la place du statut Manquant et vous pouvez cliquer sur Suivant pour continuer.

CRMROUTER02

Installation Dynamics CRM E-Mail Router 02

8. Dans la page Sélectionnez les composants Router, sélectionnez une des deux options ou les deux.

  • Service Microsoft Dynamics CRM E-mail Router Cette option permet d’installer le service E-mail Router ainsi que le Gestionnaire de configuration d’E-mail Router.
  • Assistant Déploiement de règles Cette option permet d’installer l’Assistant Déploiement de règles utilisé pour le déploiement des règles relatives aux utilisateurs de boîtes aux lettres de transfert. Vous pouvez également installer cet Assistant sur un autre ordinateur pouvant accéder aux serveurs Exchange de l’organisation.
CRMROUTER03

Installation Dynamics CRM E-Mail Router 03

9. Dans la page Sélectionner l’emplacement d’installation, cliquez sur Par défaut pour accepter le répertoire d’installation du fichier proposé ou cliquez sur Parcourir pour sélectionner un autre emplacement. Ensuite, cliquez sur Suivant.

CRMROUTER04

Installation Dynamics CRM E-Mail Router 04

10. La page Configuration requise apparaît. Cette page est un récapitulatif de tous les éléments requis pour réussir l’installation d’E-mail Router. Avant de continuer, vous devez corriger tous les problèmes qui ont entraîné l’échec des tests. Si un des problèmes est long à corriger, annulez l’installation, procédez aux rectifications nécessaires, et relancez le programme d’installation. Lorsque tous les tests réussissent, cliquez sur Suivant.

CRMROUTER05

Installation Dynamics CRM E-Mail Router 05

11. La page Prêt à installer l’application apparaît. Par défaut, la case à cocher Lancer le Gestionnaire de configuration d’E-mail Router une fois l’installation terminée est sélectionnée. Si vous ne souhaitez pas configurer E-mail Router à ce stade, désactivez la case à cocher, puis cliquez sur Installer.

CRMROUTER06

Installation Dynamics CRM E-Mail Router 06

12. Une fois les fichiers installés par le programme d’installation d’E-mail Router, cliquez sur OK.

Posted in Dynamics CRM, Exchange, Microsoft | Tagué: , , , | Leave a Comment »