Hoang-Quang Dao

Donner une énergie plus positive : vouloir proposer, partager, créer du lien… mon blog.

Gestion des différences de génération

Posted by hoangquangdao sur 19 janvier 2011

Introduction

Les baby-boomers … La génération X, puis Y…. Tous ces types de personnes sont probablement dans votre milieu de travail. Si communiquer avec les personnes de son groupe d’âge représente un défi important, communiquer avec ceux d’un groupe d’âge différent est un défi encore plus vrai.

Conseils

Mettre l’accent sur les similitudes plutôt que les différences

À moitié vide ou à moitié plein ? Le point de vue influe sur la façon dont vous abordez les choses. En se disant, « Nous avons une trop grande différence de tranche d’âge et nous ne serons jamais en mesure d’arranger les choses » on va tout simplement la défaite. Mais, en se disant, « Oui, nous avons une grande différence de tranche d’âge, mais nous voulons tous et nous avons besoin des autres pour réussir, nous devons donc travailler les choses ensemble», cela projette des perspectives plus positives.

Je ne dis pas qu’on doit se faire des câlins en groupe et chanter des chansons tous les jours. Il faut juste réaliser que nous sommes dans une situation commune et ensemble. Tout comme un seul corps a des parties différentes, donc une seule organisation où travailles des gens de différentes tranches d’âges.

Qu’on le veuille ou non, tout le monde doit travailler ensemble pour que l’organisation réussisse.

Reconnaître que les changements se produisent

Rare est la société ou de service informatique qui utilise encore des disquettes 5 pouce 1/4, ou des écrans monochromes verts. Ceux qui le font encore – c’est à dire ceux qui ne parviennent pas à accepter ou à adopter de nouvelles technologies – risquent de devenir à leur tour obsolète.

Si vous appartenez à l’un des groupes les plus âgés, vous pourriez être plus résistants aux nouvelles technologies. Mais à moins que vous vous adaptiez, vous pouvez être laissés pour compte. D’autre part, vous pouvez avoir une expérience qui transcende les changements de la technologie. Même si vous avez travaillé avec une technologie plus ancienne, les principes que vous avez appris peut-être encore adaptés à la nouvelle technologie, donc il ne faut pas être réfractaire aux changements.

Reconnaître la valeur et les périls de ce qui a été « éprouvés »

Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le répéter. Et il faut oublier ce qui est en arrière et aller vers de l’avant, en courant vers un but … Non, ces deux paroles ne se contredisent pas. La première suggère que nous apprenons du passé. Le deuxième suggère que nous évitions de s’enliser dans le passé. Un ancien

peut ne pas vraiment croire que « plus c’est toujours mieux », malgré ce qu’on peut en penser. Si c’est le cas, il pourrait y avoir un problème. Cependant, l’apprentissage de la manière ancienne, en gardant l’utile, et la modification ou l’élimination le moins utile sera avantageux pour l’organisation.

Etre conscient que la «nouvelle» technologie sera un jour technologie tout court

Ce qui a été sera encore une fois, ce qui a été fait sera fait de nouveau; il n’y a rien de nouveau sous le soleil…

Ce qui semble vraiment nouveau ne peut être. En d’autres termes, le «fossé technologique» peut être plus petit qu’on peut le penser. Si on est à la recherche de jeunes travailleurs sur les « Nouvelles » technologies, en le reliant par analogie à quelque chose qui existait avant alors on pourra toujours trouver dans l’ancienne génération de « travailleurs » de la même technologie ou une autre semblable compétente. Comme quoi, les moyens qui reflètent ce qu’on veut maintenant sont tout aussi bien dans la nouveauté que dans l’ancien si on essaie bien d’en relier les connections.

Développer une curiosité pour les choses qu’on ignore

Celui qui cesse d’apprendre est déjà à moitié mort. Il est important pour les travailleurs âgés à s’initier aux technologies nouvelles. La même chose s’applique aux jeunes travailleurs par rapport à une technologie plus ancienne. Plus on comprend comment les ordinateurs ont travaillé dans les dernières années, plus grande sera l’appréciation pour sa façon de travailler. En outre, on pourra se dire, « Voilà pourquoi ils le font de cette façon ». La même chose s’applique aux intérêts de loisirs de ce groupe d’âge (musique, sport, culture…)

Poser des questions plutôt que de faire des déclarations

Supposons que vous êtes parmi les travailleurs les plus âgés et que vous pensez que les idées des plus jeunes sont totalement inutiles. Ou inversement supposons que vous êtes parmi les travailleurs les plus jeunes et que vous pensez de même de la coopération des travailleurs âgés. Même si vous avez raison, la mauvaise volonté qui pourrait en résulter pourrait s’avérer dommageable.

Au lieu de cela, il faut faire ce que la plupart des sages font : plutôt que d’enseigner (ou faire état de) son point de vue, envisager plutôt de poser des questions appropriées pour que l’autre personne adhère au même point de vue par lui-même.

Si un collègue de travail suggère que la procédure de sauvegarde devrait utiliser un seul jeu de bandes, on peut dire, « je vois. Qu’est-ce qui se passerait si le système tombe au milieu de sauvegarde ? » Elle répondra forcément, « Nous aurons besoin d’un jeu de bandes »

Éviter les caractérisations fondée sur l’âge

Si on a un désaccord avec quelqu’un d’un groupe d’âge différent, il faut essayer de se concentrer sur le travail ou les questions techniques. Évitez de penser que la personne détient ce point de vue simplement en raison de son âge. Non seulement cela va causer de l’inconfort – il pourrait mettre l’entreprise et soi-même en difficulté juridique.

Définir votre acronymes

Les sigles causent toujours des problèmes quand les gens parlent de technologie et avec les non-informaticiens c’est encore pire. Cependant, même au sein d’un département technique, les acronymes peuvent prêter à confusion si peuvent signifier des choses différentes pour différentes personnes. Il peut être particulièrement déroutant si différents concepts se pose à différentes périodes de temps. Ainsi, par exemple, si on se réfère à SAP, il est clair qu’on est en train de parler de la société de logiciels d’entreprise mais cela pourrait vouloir dire un simple point d’accès au service (Service Access Point).

Paraphraser avant de répondre

De nombreux désaccords entre personnes ne le sont pas vraiment. En paraphrasant avant de répondre à une déclaration ou une question lors de la discussion sur quelque chose avec quelqu’un dans un groupe d’âge différents, on s’assurer qu’on est vraiment face à des personnes qui ont un autre point de vue (qui peut-être erroné) et qu’on est en désaccord sur ce point et pas avec la personne.

Etre prudent lorsqu’on parle histoire et références culturelles

L’utilisation de références culturelles en parlant peut ajouter l’intérêt et peut renforcer son point de vue. Cependant, il faut s’assurer que les autres vont comprendre ces références. Vous pouvez utiliser le terme « catastrophe de la navette spatiale » pour l’erreur de calcul de moyenne pour l’incident de 1986 de la navette Challenger. Mais puisqu’il y en a eu plus d’une cela peut prêter à confusion et de plus on peut remettre en doute la cause.

Accepter la vérité de l’autre groupe de tranche d’âge le cas échéant et le dire

Si une  personne a raison, il faut le dire et l’accepter. Lorsqu’on le fait, on créé une occasion de renforcer la cohésion. Et si on est le bénéficiaire d’un tel commentaire, il faut le prendre de bonne grâce et humblement et non pas avec une attitude de « Je vous avais bien dit ».

Vous pouvez rendre visite au site du cabinet de management Inergie sur la gestion des âges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :