Hoang-Quang Dao

Donner une énergie plus positive : vouloir proposer, partager, créer du lien… mon blog.

Identifier et gérer les risques du projet

Posted by hoangquangdao sur 22 juillet 2011

Les engagements sur la qualité d’un projet dépendent de son
positionnement en tant que commanditaire ou prestataire, de la taille et l’effort
engagé dans sa mise en œuvre. Cependant il y aura toujours une constante dans
cet engagement de qualité indépendamment du fait que vous êtes en interne ou un
chef de projet externe est la tâche d’identification des risques et de leur gestion.

Identifier les risques

Dans tout nouvel environnement il faut tout d’abord prendre connaissance
des risques potentiels en termes d’infrastructure organisationnelle, de procédures
et de personnel. Attention à ne pas faire des hypothèses avant d’avoir
tous les faits, sinon ces préjugés s’ajouteront aux risques.

Même si vous vous engager directement avec le DSI ou
seulement dans le projet, il est essentiel de mener le processus d’identification
des risques lors d’une séance de planification détaillée de l’ensemble des
risques, même si le DSI reste la meilleure source d’information initiale. Il vous
incombe de poser les bonnes questions, parce que vous êtes l’expert sur la
mission et vous pouvez avertir le client sur les problèmes les plus courants
qu’ils pourraient rencontrer.

Discuter avec les experts et les utilisateurs

Il faut rencontrer les experts en la matière et les
utilisateurs finaux (si ce sont des personnes différentes) et tout autre
personnel qui va interagir avec la solution à un degré significatif. Ces
personnes peuvent être de bonnes ressources quand vous essayez d’identifier les
risques potentiels.

Concevoir des stratégies de risque

Vous avez besoin de travailler avec le promoteur du projet,
les experts et les utilisateurs afin de déterminer et de documenter la
meilleure stratégie pour atténuer ou même éviter ces risques, s’ils se
présentent. Même si vous ne pouvez pas formuler une réponse détaillée des
risques à chaque fois, il sera toujours utile d’identifier une stratégie visant
à garder à l’esprit de suivi de ces risques.

Gérer les risques et fournir les mises à jour
régulières de l’avancement

Le projet de qualité ne se limite pas à une gestion en
comité de pilotage. C’est une conduite à long terme et continue bénéfique à la
gestion de la relation client. Tenir des réunions hebdomadaires en
rapportant l’avancement au client est un bon moyen de soutenir la continuité. Il
faut fournir un calendrier des tâches révisées et bilan de la situation
comportant la liste des risques.

Conclusion

Pour les petites missions ou les grands projets, il sera toujours nécessaire
d’identifier et de gérer les risques Ça vaut la peine de prendre le temps car
la maîtrise des risques pourrait déterminer son succès ou son échec et commercialement
des affaires futures avec le client ou pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :