Hoang-Quang Dao

Donner une énergie plus positive : vouloir proposer, partager, créer du lien… mon blog.

Archive for the ‘Mac OS’ Category

Installation Apache, MySQL, PHP sur OSX Yosemite

Posted by hoangquangdao sur 21 octobre 2014

Tout l’environnement AMP est toujours intégré au système Mac OS Yosemite. Cet article vous propose une brève description pour la mise en place du stack AMP. Bien entendu vous pouvez également utiliser le package tout prêt à l’emploi proposé par MAMP.

Activation d’Apache v 2.4.9 (version Yosemite)

Il n’y a plus d’interface utilisateur pour le lancement/arrêt d’apache, cela se passe en ligne de commande dans un console terminal qui se trouve dans Applications / Utilitaires / Terminal

Pour ceux qui ne connaissent pas Terminal, il n’est pas aussi intimidant que cela, il suffit de copier/coller les commandes suivantes :

Lancer : > sudo apachectl start
Arrêter : > sudo apachectl stop
Relancer : > sudo apachectl restart
Version : > httpd -v
Vérification de la configuration : > apachectl -t

Vérifier que le serveur Web Apache fonctionne simplement en ouvrant votre navigateur et taper l’adresse local de votre serveur http://localhost vous verrez alors le message « It works »

Ensuite il s’agit de configurer Apache, je vous donne les grandes lignes, mais je vous suggère d’aller sur des forum spécifique pour le personnalisé à vos envies.

1. Configurer le « document root »

où sont entreposés les fichiers de votre site Web, comparable à public_html ou encore htdocs est dans OSX sur 2 niveaux, celui par défaut ∼/Sites dans le compte utilisateur (qu’il faut créer bien entendu), permettant d’avoir des environnements propre à chaque profil d’utilisateur, ou au niveau du système hors du compte utilisateur dans /Library/WebServer/Documents/

2. configuration de l’environnement

dans le fichier username.conf dans /etc/apache2/users/

> cd /etc/apache2/users
> sudo nano username.conf

Copier le contenu de la configuration basique d’un répertoire racine de site Web :

<Directory "/Users/username/Sites/">
AllowOverride All
Options Indexes MultiViews
Options +FollowSymLinks
Require all granted
</Directory>

Permission sur le fichier

-rw-r--r--   1 root  wheel  298 oct 21 21:47 username.conf
> sudo chmod 644 username.conf

Configuration du fichier httpd.conf en décommentant les lignes suivantes

> sudo nano /etc/apache2/httpd.conf
LoadModule authz_core_module libexec/apache2/mod_authz_core.so
LoadModule authz_host_module libexec/apache2/mod_authz_host.so
LoadModule userdir_module libexec/apache2/mod_userdir.so
Include /private/etc/apache2/extra/httpd-userdir.conf

Configuration du fichier apache en décommentant aussi :

> sudo nano /etc/apache2/extra/httpd-userdir.conf
Include /private/etc/apache2/users/*.conf

Vous venez de créer votre premier sous domaine de site Web : http://localhost/~username/

Configuration de Override et Rewrites /Library/WebServer/Documents, il est préférable alors de configurer l’utilisation .htaccess en override dans httpd.conf et le rewrite :

> sudo nano /etc/apache2/httpd.conf
AllowOverride All
LoadModule rewrite_module libexec/apache2/mod_rewrite.so

Activation de PHP v 5.5.14

Il suffit de mettre en marche le moteur PHP dans le fichier httpd.conf :

>  sudo nano /etc/apache2/httpd.conf

Astuce, avec l’éditeur nano faite un « CRTL »+ »W » pour rechercher le mot clé « php » et supprimer « # » pour décommenter :

LoadModule php5_module libexec/apache2/libphp5.so

Tester alors la page classique info.php avec comme code :

 <?php phpinfo(); ?>

Installation de MySQL

Encore une fois, MySQL manque à l’appel de Mac OSX. Il faut donc aller le télécharger sur MySQL.com et l’installer (MySQL Server + Preference Pane, sans StartUp item en préférant lancement en ligne de commande)

Préférer la version : Mac OS X ver. 10.9 (x86, 64-bit), DMG Archive (qui fonctionne sur 10.10). Il faut bien désactiver l’installation de « MySQL startup item » qui fera échouer votre installation sinon.

Lancer MySQL : > sudo /usr/local/mysql/support-files/mysql.server start
Version : /usr/local/mysql/bin/mysql -v

Vous pouvez en plus rajouter dans le PATH le chemin des commandes MySQL pour éviter de saisir tout le chemin dans le fichier

>sudo vi .bash_profile
export PATH="/usr/local/mysql/bin:$PATH"
alias apacheEdit='sudo vi /etc/apache2/httpd.conf' # apacheEdit: Edit httpd.conf
alias apacheRestart='sudo apachectl graceful' # apacheRestart: Restart Apache
alias editHosts='sudo vi /etc/hosts' # editHosts: Edit /etc/hosts file
alias herr='tail /var/log/httpd/error_log' # herr: Tails HTTP error logs
alias apacheLogs="less +F /private/var/log/apache2/error_log" # Apachelogs: Shows apache error logs
alias mysqlRestart='sudo /usr/local/mysql/support-files/mysql.server restart' # mysqlRestart: Restart Mysql

Sortir du fichier en tapant ":wq!" pour enregistrer
> source ~/.bash_profile

N’oubliez pas de modifier le mot de passe root de la base de données :

> /usr/local/mysql/bin/mysqladmin -u root password 'mon_mot_de_passe'

Il faut également corriger un bug MySQL sur OSX qui attend le socket dans /tmp au lieu de /var/mysql :

sudo mkdir /var/mysql 
sudo ln -s /tmp/mysql.sock /var/mysql/mysql.sock

Installation de PhpMyAdmin

Télécharger PhpMyAdmin et décompresser le fichier ZIP dans un nouveau dossier du répertoire racine de votre serveur Web, par exemple « phpmyadmin » :

> mkdir ~/Sites/phpmyadmin/config
> chmod o+w ~/Sites/phpmyadmin/config

Ou dans :

> mkdir /Library/WebServer/Documents/phpmyadmin/config
> chmod o+w /Library/WebServer/Documents/phpmyadmin/config

Lancer la configuration par le lien : http://localhost/~username/phpmyadmin/setup/  ou http://localhost/phpmyadmin/setup/

A la fin de la configuration, phpmyadmin sera disponible dans : http://localhost/~username/phpmyadmin/ ou http://localhost/phpmyadmin/

Pour mettre à jour phpmyadmin, il suffira de télécharger la nouvelle version et écraser tout le répertoire /phpmyadmin en conservant uniquement le fichier de configuration config.inc.php

Configuration des permissions

S’il s’agit d’un environnement de développement local, il vaut mieux donner le droit à root à votre site et l’écriture à tout le monde :

> sudo chmod -R a+w ~/Sites/monsite
> sudo chown -R _www ~/Sites/monsite

Bien entendu si le dossier racine est system :

> /Library/WebServer/Documents/monsite

Voila votre environnement AMP natif OSX fonctionnel.

Publicités

Posted in AMP, Apple, Mac OS | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

OSX Mavericks gratuit

Posted by hoangquangdao sur 23 octobre 2013

Apple vient d’annoncer que la dernière version de Mac OS X, 10.9 Mavericks, est disponible en téléchargement gratuit Mac App Store. A l’instar de Windows 8 à 8.1 également gratuit, certes ce n’est pas comparable, mais est-ce un tournant, un effet « Free Mobile » au niveau des OS ?

OSX_Mavericks

De nombreuses autres applications ont été mises à jour et une grande partie du travail effectué aligne l’esthétique globale de Mac OS X avec Apple iOS 7. La mise à jour est disponible gratuitement pour tout le monde sous OS X 10.6 Snow Leopard et supérieur. Il faut noter que la gratuité ne s’applique pas aux OS X Server.

C’est une politique générale d’Apple et Microsoft, aligner les OS multi device :

– OSX et iOS 7

– Windows 8.1 et Windows phone

En tout cas je n’ai pas tardé à mettre à jour mon Mountain Lion, comme sur des roulettes (clin d’œil aux rollers men) après 1 petite heure de téléchargement des 5 Go et 2 reboots, tout est reparti. A voir maintenant pour les compatibilités software.

OSX_Mavericks_install

Posted in Apple, Mac OS | Tagué: , | Leave a Comment »

Archiver dans Office 2011 sous Mac OSX

Posted by hoangquangdao sur 5 avril 2013

Posted in Mac OS, Office | Tagué: , , | Leave a Comment »

Vider le cache DNS sous Mac OS X

Posted by hoangquangdao sur 30 janvier 2013

Vider le cache DNS sous Mac OS X

Récemment j’ai eu l’occasion de m’apercevoir qu’un cache DNS pouvait faire perdre du temps dans les diagnostiques de bug de traduction de nom, de routage et autre problème d’administration systèmes et réseaux. Vider le cache DNS est très facile sous Mac OS X, il y a deux commandes différentes à utiliser, une pour Leopard et l’autre pour Tiger, selon votre version de Mac OS X. Ouvrez un terminal de commande, dans « Applications », puis « Utilitaires » et suivez les instructions ci-dessous.

Vider le cache DNS sous OS X Lion (10.7) et OS X Mountain Lion (10.8)

Lancez Terminal et tapez la commande suivante, vous devrez entrer un mot de passe administrateur :

sudo killall -HUP mDNSResponder

Notez le dscacheutil existe toujours dans 10,7 et 10,8, mais la méthode officielle de vider les caches DNS est en tuant le processus mDNSResponder. Vous pouvez également passer par le moniteur d’activité et trouver le processus en cours d’exécution.

Vider le cache DNS sous OS X Leopard (10.5) et OS X Snow Leopard (10.6)

Lancez Terminal et tapez la commande suivante :

dscacheutil -flushcache

Tout est fait, votre serveur DNS a été vidé.

Vider le cache DNS sous OS X Tiger (10.4)

Tapez la commande suivante dans le Terminal :

lookupd -flushcache

C’est tout ce qu’il ya à faire.
Maintenant vos paramètres DNS doivent être aussi propre que vous vouliez qu’ils soient.

Posted in Apple, IT, Mac OS | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Heldesk Mac

Posted by hoangquangdao sur 10 janvier 2013

Heldesk Mac, Microsoft, même combat

Un collègue (et ancien expert Microsoft), s’est déjà fait questionné de nombreuses fois sur les différentes tâches qui peuvent être exécutées sous Windows ou des applications de productivité de bureau comme Office. Il répète sans cesse les autres de tirer parti des menus d’aide intégrés. En dépit de son encouragement constant, ses collègues ne l’écoutent pas. Peu apparemment sont prêts à lire la documentation, en particulier celle de l’éditeur ou du fabricant un peu comme le mode d’emploi d’un aspirateur. Les Administrateurs sous Mac, ne sont pas non plus sans tache.

Les manuels Apple

Apple produit de la documentation de premier ordre. Malheureusement, de nombreux administrateurs et les utilisateurs finaux ne sont tout simplement pas au courant des guides pédagogiques existent. Le site des Manuels Apple, apporte des conseils élaborés pour des professionnels à qui veut bien le lire.

Des guides distincts sont présentés pour iPad, iPod, iPhone, MacBook Pro et MacBook Airs. Une option de recherche simple manuels est disponible, elle aussi, tout comme les listings de catégorie pour iPod, iPhone, iPad, ordinateurs de bureau Mac, Mac portables, Mac OS et de logiciels, Apple TV, Périphériques Serveurs et logiciels d’entreprise. Les utilisateurs peuvent rapidement naviguer et accéder aux informations de l’aide ou des instructions qu’ils cherchent en cliquant sur l’une des rubriques phares ou tirant parti de la fonction de recherche disponible.

La formation

De nombreuses études et statistiques suggèrent que la formation aux logiciels apporte un gain de productivité. Personne ne le conteste que même les initiatives de formation de base des applications aident les employés à mieux tirer parti des outils logiciels, de mieux s’acquitter de tâches et de devenir plus productifs. Mais dans un contexte de récession, et chaque fois que l’économie se contracte, les budgets de formation sont souvent les premiers réduits ou éliminés. Des ressources gratuites et efficaces, telles que la propre documentation d’Apple, deviennent d’autant plus important. En tirant parti de ces ressources prêtes à l’emploi, les entreprises de Mac peuvent distribuer ces documents à ses administrateurs et même leur passer directement aux utilisateurs finaux pour aider à alléger le fardeau support help desk.

Instruction utilisateur final

Un avantage majeur de nos actions de simplification MAC pour les utilisateurs. Beaucoup, cherche à effectuer des tâches courantes qui peuvent être simplement résolu en fournissant des liens vers la documentation d’Apple pour ces tâches. Que ce soit besoin pour aider les utilisateurs souhaitant configurer les comptes de messagerie sur l’iPhone ( chapitre 6 ) exécuter des diagnostics pour dépanner une connexion Internet pose problème (chapitre 4), le site des Manuels d’Apple maintient des centaines de guides que vous pouvez distribuer afin de mieux tirer parti de cet investissement technologique.

Posted in Apple, IT, Mac OS | Tagué: , , | Leave a Comment »

Ligne de commande MAC

Posted by hoangquangdao sur 10 janvier 2013

Ligne de commande MAC

En tant que professionnel des technologies, on peut s’apercevoir que les utilisateurs sont de plus en plus occupés et ce n’est pas un secret. Il y a un moyen d’améliorer l’efficacité qui est souvent négligé par les utilisateurs et parfois les administrateurs.

L’intimidation de la ligne de commande

Il est juste de dire que la ligne de commande est assez intimidante pour la plupart des utilisateurs. Mais ce n’est qu’une simple interface de saisie de commande texte pour gérer et configurer le MAC. Cependant il faut un minimum d’apprentissage des rudiments de l’utilisation du terminal pour utiliser tout le potentiel des commandes et mieux comprendre le fonctionnement d’un MAC.

N’ayez crainte

La peur est un puissant facteur de motivation. On peut perdre du temps précieux à tenter de diagnostiquer les problèmes informatiques et effectuer des actions multiples qui peuvent être souvent plus simplement et plus efficacement entrepris en s’appuyant sur quelques commandes de base.

Le Terminal de Mac-qu’Apple permet l’accès à l’environnement UNIX complet à l’aide des commandes standard, les outils et langages de scripts. On peut surveiller les processus, modifier les autorisations, créer et supprimer des ficheirs et bien plus encore.
Le Terminal Mac, accessible à partir du sous-dossier Utilitaires, dans le dossier Application. Il donne accès au « Shell » . Le « Shell » est en fait le programme qui exécute les commandes. Le terminal fournit simplement une vue personnalisable dans lequel les utilisateurs peuvent modifier les polices et les couleurs et ouvrir plusieurs fenêtres à onglets shell.

Comment fonctionne le shell

Quand un utilisateur ouvre le Terminal du Mac, une simple ligne de texte apparaît. Les utilisateurs peuvent entrer du texte ou des commandes, à l’invite du shell, qui par défaut se compose généralement du nom d’ordinateur et de l’utilisateur connecté.

Le terminal lui-même ne peut pas exécuter les commandes. Au lieu de cela, le terminal permet l’accès au shell de Mac OS X, qui lit les commandes entrées par l’utilisateur. Lorsque l’utilisateur appuie sur la touche Entrée, le shell exécute la commande fournie, effectue toutes les interprétations nécessaires pour les options additionnelles et des informations fournies par l’utilisateur dans le cadre de la commande. Enfin, le shell présente également le résultat de la commande, qui est désignée en tant que sortie.

Configuration du terminal

Les utilisateurs peuvent ouvrir des fenêtres Terminal nouvelles en appuyant sur les touches Commande et N. Sinon, appuyez sur les touches Commande et T ouvre de nouvelles fenêtres de terminal à onglets. Avec Terminal ouvert, cliquez sur Terminal et en sélectionnant Préférences permet d’accéder à l’onglet Paramètres Préférences, dont les formats de couleurs, les polices, les effets de fenêtres et de nombreuses autres options personnalisées peuvent être définies.

Posted in Apple, Mac OS | Tagué: , , | Leave a Comment »

Personnaliser vim sous MacOS

Posted by hoangquangdao sur 4 novembre 2012

Personnaliser vim en couleur

Souvent Vim est utiliser comme éditeur pour développer. De même que pour des fichiers de code comme PHP, il bien pratique de mettre en couleur le code dans des fichiers de configuration par rapport aux commentaires ou autre. Il existe plusieurs solutions pour mettre en couleur son code (PHP, javascript, conf…..) dans Vim, en voici une facile à installer sous MacOS (Lion 10.7).

  • Aller dans le répertoire de vim :
> cd /usr/share/vim (pour le trouver vous pouvez faire un >locate *vimrc*)
  • Faire une copie du fichier de configuration dans le répertoire utilisateur local
> cp vimrc_example.vim ~/.vimrc

Posted in Mac OS | Tagué: , | Leave a Comment »

Installer Apache/PHP sous Mac OS

Posted by hoangquangdao sur 4 novembre 2012

Installation (activation) d’apache et PHP sous Mac OS (Lion 10.7)

Lorsque vous voulez développer un site Internet PHP sous Mac OS il vous fait installer, ou plustôt « activer » apache/PHP. En effet, apache et PHP sont nativement déjà installé sous Mac OS. Voici comment activer votre environnement « web server » apache qui interprête les pages en langage d’instruction PHP.

Activation du langage PHP pour Apache

PHP est un langage qui permet entre autre de créer des pages Internet dynamiques. Pour cela il faut un serveur d’application Internet comme Apache pour interprêter les instructions PHP pour les transformer en HTM compréhensible par les navigateurs Internet.

C’est pourquoi, pour utiliser PHP il faut paramétrer le fichier de configuration du serveur Apache pour qu’il prenne en compte le langage PHP (bibliothèque des fonctions PHP standard, dans Mac OS 10.7 il s’agit de la version PHP 5).

  • Ouvrir une console « terminal » : menu « Aller », puis « Utilitaire », cliquer sur « Terminal »
  • Dans la console du « terminal » il faut aller modifier le fichier httpd.conf dans le répertoire /etc/apache2 (en « sudo » ou « su root » pour pouvoir le modifier, vous pouvez également en faire une sauvegarde avant, « cp /etc/apache2/http.conf /etc/apache2/httpd.old.conf) :
> sudo vim /etc/apache2/httpd.conf

httpd.conf

  • Une fois le fichier de configuration éditer en mode « écriture » (modification), il faut rechercher la ligne pré-enregistrée mais commentée où le module PHP est chargé. Ligne  de configuration à rechercher et à décommenter :
#LoadModule php5_module libexec/apahce2/libphp5.so (supprimer le # de commentaire)

Enregistrer_LoadModule_libphp5

(remarque : faire une recherche avec l’éditeur « vim », taper par exemple « ?libphp5.so », effacer un caractère avec « vim », se positionner sur le caractère en question et taper « x », sauver le fichier modifier avec « vim », taper « :wq! », wiki officiel de vim et les commandes de base de vim)

Activer apache dans Mac OS

Mac OS incorpore nativement un serveur apache version 2. Il permet donc de pouvoir tester son site Internet sur le serveur Internet local sur le Mac. Pour cela il faut au préalable activer le « partage de site Internet » par défaut non activé. Il vous permet donc de libérer de la ressource machine lorsque vous ne comptez pas développer sur votre Mac.

  • Aller dans le « menu pomme », puis « préférences systèmes… », puis « Partage »
cocher partage web

Activer_Partage-web

Ce partage web vous permet donc non seulement de voir vos sites web (http://localhost/mon-site-web) mais aussi de le partager sur le réseau local (http://mon-mac/mon-site-web).

Il faut parfois redémarrer votre service apache :

Redemarrer-apachectl

>apachectl reload (pour recharger la configuration) ou restart (pour redémarrer le serveur)

Tester votre serveur Internet avec PHP

si votre partage web est activer, le simple fait de taper l’adresse dans votre navigateur favori : http://localhost devrait vous afficher « It works », la page par défaut pré enregistrée.

Mais allons un peu plus loin en déployant votre première page PHP pour tester l’ensemble.

  • Editer un nouveau fichier index.php dans le répertoire par défaut du partage de site Web utilisateur local
> cd /Users/~mon-compte-utilisateur/Sites (répertoire du partage de sites Internet par défaut)
> vim index.php (nom de la page d'index en langage php)

Creer-index-php

  • Coder sa première page php avec l’instruction standard : phpinfo qui liste tous les paramètres du serveur PHP
<?php phpinfo(); ?>

Coder-PHP

Vous n’avez plus qu’à afficher cette page PHP dans votre navigateur :

http://localhost/~mon-compte-utilisateur/index.php

Posted in Apple, Mac OS | Tagué: , , , , | Leave a Comment »