Hoang-Quang Dao

Donner une énergie plus positive : vouloir proposer, partager, créer du lien… mon blog.

Posts Tagged ‘Résolution’

Bonne année et résolutions pour 2013

Posted by hoangquangdao sur 1 janvier 2013

Pour cette nouvelle année, posons la question de l’évolution de carrière. Notre progression professionnelle est finalement de notre responsabilité. Etes vous résolu à tout faire pour vous assurer d’optimiser vos performances, votre développement, et la préparation d’avancement pour 2013 ?

Les employés ne peuvent plus se permettre de compter à 100% sur leurs employeurs pour les aider à développer leurs compétences, leurs talents et leurs compétences. Mais le développement continu est essentiel si vous voulez avancer dans votre carrière, et plus encore se tenir au courant des technologies.

1. Tenir un journal de performance

Prennez-vous le temps de prendres des notes régulièrement des succès et échec, ou tout simplement des hauts et bas de vos performances ? Je ne parle pas du rapport hebdomadaire ou mensuel pour votre manager. Je veux dire prendre des notes sur les choses que vous observez sur votre journée :

• les réalisations dont vous êtes le plus fier

• les choses que vous jugez comme des échecs ou inférieure à la moyenne du rendement, et ce que vous avez appris d’eux

• les remerciements et à d’autres formes de reconnaissance que vous recevez

• les critiques que vous avez reçues, justifiée ou non,

En collectant ces informations, elles vous aident à vous faire votre propre point de vue sur votre performance et votre potentiel, en découvrant vos forces et vos faiblesses. Ce type de journalisation des performances rendra vos rapports hebdomadaires / mensuels, ainsi que votre évaluation de la performance annuelle, plus facile à écrire. Mais plus important encore, ils vont vous aider à voir vos points forts, les choses dont vous êtes passionné et les domaines où vous avez besoin vous remettre au point, et les choses que vous détestez. Ensuite, vous pouvez utiliser cette information pour stimuler le développement de votre carrière vers la bonne direction.

2. Solliciter des critiques et des commentaires

La rétrospective régulière améliore les performances . Il ne faut pas hésiter à solliciter les commentaires des autres. Demandez à votre manager, vos pairs, vos clients internes et externes, leur perception sur le travail que vous faite, la façon dont vous le faite et ce que vous pourriez faire progresser. Poser par exemple ces deux questions essentielles:

• Qu’est ce j’ai assimilé dans mon trvail et qu’est ce que je devrais continuer à faire ?

• Quelles sont les choses que je pourrais faire pour être plus efficace dans mes fonctions ?

La clé ici est d’obtenir des informations sur une force et une faiblesse, puis y faire face. Si vous recueillez des commentaires provenant de sources multiples, identifier la chose la plus souvent mentionnée, puis concentrez vos efforts sur l’optimisation de votre force et faire face à votre faiblesse.

3. Faire une auto-évaluation

Ne pas traiter votre évaluation de la performance comme un sport en spectateur ! Votre évaluation du rendement devrait être quelque chose dans laquelle vous participer activement. Une des meilleures façons de le faire, et d’entamer un dialogue avec votre manager et d’effectuer une auto-évaluation, si vos processus de gestion de la performance requiert votre présence ou pas. Une auto-évaluation est un excellent moyen de prendre en charge votre performance, le progrès et le développement. Elle vous amène à penser à votre performance, les réalisations, les besoins d’apprentissage et les aspirations de carrière. Vous devez non seulement effectuer une auto-évaluation, vous devez le partager avec votre manager avant qu’il ne termine leur appréciation sur vous, en leur donnant votre point de vue et ouverir la conversation.

4. Rédiger vos objectifs

La rédaction de vos objectifs est une autre façon pour prendre le contrôle de votre carrière. Commencez par regarder les objectifs de haut niveau de votre organisation puis au niveau du département. Ensuite, pensez à comment vous, dans votre travail, dans votre fonction et vos responsabilités, pouvez contribuer à la réalisation de ceux-ci.Y at-il des objectifs que vous souhaitez prendre qui vous aideront à acquérir de nouvelles compétences ou élargir ou approfondir les contacts existants ? Vous aurez bien sûr besoin de négocier tout cela avec votre manager, mais en prenant l’initiative de rédiger vos objectifs d’abord, vous aidera à vous assurer que vous lutter pour le travail qui profitera à votre carrière.

5. Devenez propriétaire de votre développement

Beaucoup d’entre nous tombons encore dans le piège d’attendre que nos managers nous confier les activités de développement. Mais votre carrière et le développement sont finalement de votre responsabilité, et non de votre manager. Alors, pensez aux connaissances, aux compétences et/ou expériences dont vous aurez besoin pour faire votre travail mieux qu’aujourd’hui. Ensuite, identifier les domaines dont vous avez besoin de soutien pour votre  développement et votre progression de carrière (vos notes dans le journal de performance peuvent vous aider à ceci). Ensuite, pensez à la façon dont vous apprenez le mieux : voir, entendre ou faire ? Avez-vous mieux appris par vous-même, ou avez-vous eu besoin de stimuli extérieurs ? Une fois que vous avez compris cela, il est temps de commencer à identifier les activités d’apprentissage et d’opportunités. Les choses que peut faire votre entreprise raisonnablement vous aider à accomplir, et ce que vous pouvez faire vous-même, en dehors du travail ? Puis commencer à apprendre, en profitant de toutes les opportunités à votre disposition: cours, conférences, e-learning, podcasts, blogs, newsletters, les affectations de travail, les mentors, bénévolat, des équipes transversales, etc

C’est votre carrière. Tirez le meilleur parti de celle-ci en étant proactif de votre  développement et la progression de carrière. Personne d’autre ne le fera pour vous.

Publicités

Posted in Philosophie, Stratégie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Résolutions pour réussir la nouvelle année !

Posted by hoangquangdao sur 5 janvier 2011

Introduction

Au lendemain du réveillon, chacun a souvent envie de prendre un nouveau départ et des bonnes résolutions pour la nouvelle année. Même si cela part d’une sincère bonne volonté, cela reste souvent un faux départ, car la course est vite abandonnée au profit de bonnes vieilles habitudes…

Or pour réussir à appliquer ses bonnes résolutions, il faut peut-être se fixer des changements moins ambitieux en une seule nuit, surtout si cette dernière a été très arrosée. Voici un article avec quelques trucs et astuces pour atteindre un objectif sans se lasser et plus efficacement, un peu comme en informatique.

VOEUX

Comment être sûr de réussir ses bonnes résolutions

Plutôt que de tout vouloir tout changer au lendemain du réveillon pour ne pas dire d’une beuverie, il faut plutôt se fixer une « short liste » d’objectifs de changement dans l’année (5 ou 6 tout au long de l’année par exemple), et commencer par s’attaquer à la plus simple avant de passer à plus difficile, comme pour s’échauffer et s’encourager. Car chacun sait que le succès motive à continuer, surtout si cela est accompagné de résultats concrets.

Pour optimiser les chances de réussites voici quelques astuces :

– Comme dans un gros projet, il ne faut pas hésiter à découper l’objectif final en sous activités plus simples à atteindre (ex: pour courir 1h de footing de plus, il faut commencer par 15 minutes durant 1 mois ainsi de suite pendant 4 mois)

– Comme les tâches de rappels dans Outlook, on peut faire une liste écrite avec les bonnes résolutions, et l’afficher au-dessus du bureau comme les tableaux marketing de nombres d’appels d’une salle d’un call center.

– Se Fixer un planning, avec le début de ces nouvelles habitudes dans votre calendrier et la « dead line » permet de gérer la progression.

– Comme les repas de services, ou les pots et déjeuners d’un appel d’offre gagné, on peut s’accorder des récompenses lorsqu’on a atteint l’objectif (cadeau, restaurant…)

– Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs et se précipiter à faire « quick and dirty » et se laisser du temps pour mettre en place une nouvelle habitude afin qu’elle ne soit pas une contrainte, mais un challenge positif.

– Encore faut-il réserver le temps dans son agenda pour son objectif, si possible dans les trous ou pendant ou à la place d’une tâche peu « productive » voir même qualifiable de « train train » quotidien (ex : le matin juste avant de partir au travail, le midi avant d’aller manger, le soir juste après manger…) afin que cela devienne une “tradition” et que vous ne dérogiez plus à cette nouvelle règle.

– Pour que cela ne devienne réellement pas une contrainte il faut avoir la possibilité d’assouplir son calendrier selon les contraintes externes, mais en notant bien une nouvelle date pour reprendre.

– Il y a des meilleurs moments pour caler les bonnes résolutions et il faut savoir analyser les meilleures pour entreprendre le changement (ex: si l’objectif est de perdre du poids, cela ne sert à rien de commencer lors des fêtes de fin d’année).

– Comme les moyens mnémotechniques pour retenir des choses, ou des astuces pour accélérer son travail, il faut Trouver une méthode clé en main et simple pour atteindre son objectif si possible (ex: pour apprendre l’anglais, s’organiser pour apprendre 1 expression d’anglais par jour, c’est-à-dire à peine 10 minutes par jour)

– Il ne faut pas hésiter à se Faire aider, soit par un proche, soit par un ami… ou prendre des anonymes en témoins (blog, journal d’avancement) car c’est toujours plus facile de se motiver quand on est plusieurs, surtout dans de longs et difficiles projets.

Identifier la vraie source du problème au lieu d’essayer de réparer les conséquences. C’est un peu la technique du bon analyste de helpdesk qui préfère résoudre des problèmes par le fond que par la rustine. Se donner plus de temps personnel pour sa famille, c’est peut-être au fond prendre la décision de changer pour un travail moins prenant par exemple.

– On peut également Mesurer les gains apportés par cette nouvelle habitude, ne plus fumer peut rapporter la valeur d’un paquet de cigarette par jour et donc une certaine somme au bout du mois et plus encore jusqu’aux vacances d’été idéale pour se payer un voyage avec l’économie réalisée.

– Dans le même principe que précédemment, Essayer d’atteindre un objectif clair et mesurable (ex: rentrer tous les soirs du travail à 20h, sauf exception), afin de pouvoir faire le bilan en cours d’année pour voir si la feuille de route es suivie.

 

Posted in Management, Philosophie, Stratégie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »